Archives du mot-clé thailande

Changer d’échelle

Pendant de nombreuses années, ayant grandi à Paris je ne concevais pas vraiment que l’on puisse vouloir vivre dans un bled paumé. J’ai grandi en ayant besoin d’avoir tout à portée de main, même si Paris reste tout de même un peu à la ramasse côté disponibilité de différents services comme les magasins qui ferment le dimanche ou les démarches administratives pour lesquelles il faut prendre une demi journée car elles ne sont pas réalisables en ligne.

J’ai passé environ 25 ans de ma vie dans ce joyeux chaos de disponibilité tout en ponctuant tout cela d’escapades prolongées dans des pays bien moins développés et donc sans grandes attentes. Est arrivée ensuite mon escapade en Thaïlande et là, ma vision des choses a commencé à changer. Pourvoir aller à la plage avant le boulot, avoir un temps au top tout le temps, des magasins ouverts H24 (quand tu as oublié d’acheter de l’eau et que tu as soif à 3h du matin, tu es content que ton 7/11 soit ouvert) et surtout un rythme de vie un peu plus calme que dans une grande ville m’a fait prendre conscience que l’on pouvait parvenir à un équilibre.

Phuket_Promthep Cape

Londres a été la consécration de cette révélation. J’ai pris conscience qu’avec l’âge, la course après l’argent et le temps m’intéressait de moins en moins. J’ai pris conscience que même si j’aimais toujours vivre en ville, l’échelle de celle-ci était un peu trop étouffante pour moi. Je me sens comme un hamster en cage au milieu de tous ces gens stressées qui courent après le succès.

Tower Bridge London

Heureusement, j’ai une petite étoile qui veille sur moi quelque part car j’ai la chance d’avoir un chef extraordinaire qui me donne la possibilité de couper la poire en deux en travaillant la moitié du temps à Londres et l’autre de notre bureau à Copenhague, la ville de mon cher et tendre. Grâce à mon super chef, je suis aux anges. J’ai d’un côté l’offre culturelle illimitée qu’offre Londres et de l’autre le rythme un peu plus détendu de Copenhague où on peut aller à la plage après le bureau, où je vais au bureau en vélo (car oui, les transports en commun je déteste toujours autant).

copenhague-port

J’adore le fait que les gens soient beaucoup plus détendus car beaucoup ont des temps de transport très courts et le matin quand on arrive il est parfois un peu difficile de trouver une place pour garer son vélo. J’aime pouvoir être en 10-15 min à la plage même si c’est juste pour prendre un peu le soleil de fin de journée ou faire voler notre cerf volant. J’aimerais bien pouvoir me baigner, mais là vu ma frilosité c’est mission impossible vu la température de l’eau.

J’aime le fait que les danois aient réussi à concilier une prospérité économique forte tout en gardant un équilibre sain entre la vie professionnelle et la vie privée.

On peut avoir la même chose dans un pays plus chaud? Non? Comment ça on ne peut pas tout avoir?

Je suis jeune et j’ai quitté la France – Yohann

Red King

Aujourd’hui vous allez faire la connaissance de Yohann grâce à qui j’ai tout quitté en France pour vivre à Phuket. Pour la petite histoire, j’ai rencontré Yohann dans une précédente entreprise où j’ai travaillé plusieurs années à mon retour de Malaisie.

Pourrais-tu te présenter brièvement?

Yohann, né il y a 34 ans à l’extrémité Ouest du continent Eurasien, face à l’atlantique où j’ai grandi.

Je pourrais passer ma vie entre faire de la moto et jouer dans les vagues, surtout ici ou l’eau est à 28°C

Passionné de nouvelles techno.

Quelle est ta formation initiale?

Bac S. Deug, licence puis maîtrise de biologie. Pas mal d’auto-formation dans les métiers de l’informatique.

Pourquoi avoir quitté la France? Qu’en a été le déclencheur?

J’ai déjà vécu une première expatriation en Chine de 2006 a 2008.  Après cela, le retour en France fut très difficile, je me suis jamais re-habitué à la vie parisienne.
J’ai monté une société en France qui me permettait de travailler de n’importe où à partir du moment où j’ai une connexion internet.

Mon divorce a été le déclencheur. A partir de là, je n’avais plus vraiment d’attaches en France, j’ai donc pris la décision de partir vivre dans le pays où je passais une grande partie de mes vacances : La Thaïlande.

Pourquoi avoir choisi le pays que tu as choisi?

La Thaïlande est le pays où je passais les meilleures vacances :
– La population est vraiment gentille et souriante
– Les plages sont magnifiques et je ne parle même pas des fonds marins
– La nourriture est excellente
– Le coût de la vie est globalement 3 à 4 fois inférieur à celui de Paris
– En termes d’infrastructures, la Thaïlande est désormais au niveau de l’Europe voire même un peu au dessus notamment dans le cas des connexions 3G
– Le pays est un vrai hub aérien pour toute la planète.

As-tu des regrets? Si oui, lesquels?

Pour l’instant aucun 🙂 La France ne me manque pas du tout. Chacun de mes retours en France est vécu comme une corvée.

Es-tu heureux (se) à présent?

YESSSS

Depuis quand es-tu en expatriation?

Début février 2012.

Si c’était à refaire, que changerais-tu?

La date de départ, en l’avançant d’au moins un an, et je n’oublierais pas en France :

– Ma console de jeux
– Un bon casque et une bonne combinaison de pluie

Je suis jeune et j’ai quitté la France – Marc

L’interview d’aujourd’hui est celle de Marc qui vit également en Thaïlande et qui ne compte pas la quitter de sitôt.

Pourrais-tu te présenter brièvement?

Je m’appelle Marc, je viens d’avoir 24 ans ce mois-ci

Quelle est ta formation initiale?

J’ai suivis un cursus d’ingénieur en informatique

Pourquoi avoir quitté la France? Qu’en a été le déclencheur?

Depuis quelques années il est très facile pour un étudiant d’aller étudier à l’étranger notamment grâce aux échanges d’étudiants avec différentes universités internationales.

Etant influencé par un conte asiatique « La grenouille puits« , celle-ci ne connaissait rien d’autre que le fond de son puits.

Ne voulant pas reproduire ce schéma, je me suis lancé dans la découverte du monde par mes propres yeux et ainsi casser ma monotonie.

Pourquoi avoir choisi le pays que tu as choisi?

Je voulais absolument vivre dans un pays où les magasins ne sont pas fermés les dimanches.

Petit fils de grands parents chinois ayant immigrés au Laos, fils de parents laotiens ayant immigrés en France, mon choix c’est tout bonnement porté sur l’Asie. Ayant déjà eu une première expérience de la Chine, j’ai commencé à passer quelques entretiens dans ce pays ne trouvant rien de convainquant.

C’est à cette période qu’une personne me contacte pour tenter une aventure en Thaïlande.

Thailand here we go !

As-tu des regrets? Si oui, lesquels?

Aucun regret

Es-tu heureux (se) à présent?

Pas encore heureux mais ça va venir 🙂

Depuis quand es-tu en expatriation?

J’ai effectué 2 cursus à l’étranger depuis fin 2009. Le premier en Chine, le second aux Etats-Unis. Actuellement je travaille en Thaïlande.

Si c’était à refaire, que changerais-tu?

Mon habitation et me rapprocher des plages 😛