Archives du mot-clé santé

2015 sous le signe de la santé

Entre la nouvelle année, le déménagement et mon nouveau poste, j’ai décidé de reprendre un peu ma santé et ma forme en main car je me suis un peu (beaucoup) laissée aller lors de mon année à Londres avec tous les allers/retours et la fatigue engendrée par ces voyages.

Pour commencer du bon pied et avant d’ouvrir enfin un compte en banque, le premier pas vers ma remise en forme a été l’achat d’un extracteur de jus.

extracteur2

Ce qui est génial avec la popularité acquise par les cures de jus de fruits c’est qu’il est à présent devenu abordable d’acquérir un extracteur au lieu d’une centrifugeuse.

Les extracteurs agissant à froid, ne détruisent pas autant de nutriments que les centrifugeuses. La cerise sur le gâteau est que les jus se conservent plus longtemps donc pas besoin de tout sortir le matin, vous pouvez faire vos jus le soir et les boire au petit déjeuner.

Pour le moment je n’ai pas vraiment vu les bienfaits de boire des jus au quotidien car cela ne fait que quelques jours, mais si j’en crois ma forme en Thaïlande, ça devrait venir rapidement, même si bien entendu les fruits d’hiver sont tout de même un peu moins fun que les fruits fraîchement cueillis sur place.

Evidemment, j’ai pour ma part opté pour un modèle danois étant sur place, mais vous pouvez en trouver facilement en France chez Darty ou chez Amazon.

Publicités

J’ai testé pour vous – Arrêter la viande

steakCela fait un moment que j’essaie de faire un peu attention à ce que je mange, sauf bien entendu quand je suis en vacances à Paris où là je me lâche sur à peu près tous les trucs qui me manquent le reste de l’année. Evidemment, la plupart de ces trucs sont gras, sucrés et alcoolisés (je vous rassure, pas les 3 à la fois).

J’ai profité de mon séjour en République Dominicaine qui a commencé il y a déjà de cela un bon mois, d’arrêter progressivement la viande. J’ai pris cette décision pour plusieurs raisons.

  • Parce que la viande ici a une provenance parfois assez floue
  • Parce que la chaîne du froid n’est pas toujours super bien respectée
  • Parce que venant des USA, la viande contient souvent des hormones
  • Parce que j’avais envie d’essayer
  • Parce qu’on trouve des sources de protéines végétales bien plus saines
  • Parce qu’on trouve du très bon poisson et d’excellents fruits de mer ici

Le bilan de ce premier mois en limitant tout d’abord puis en arrêtant il y a environ deux semaines la viande c’est que je me sens super bien. Vu que je plonge, que je porte des bouteilles d’air et fais pas mal de choses, je redensifie ma masse musculaire, je ne me sens pas du tout fatiguée puisque je mange des tonnes de fruits et légumes, des haricots qui sont des protéines de très bonne qualité et je mange également des produits laitiers, des oeufs et évidemment du poisson et des fruits de mer.

Je continuerai malgré tout à manger un peu de viande de temps en temps à mon retour en Europe car j’adore ça, mais en limiter la quantité est ma façon d’aborder les choses pour simplement consommer un produit de bonne qualité dont on connait la provenance.

N’ayant pas de problèmes de peau particuliers, je ne peux pas vous dire si cela a vraiment eu un effet ou pas. Je bois environ 3 litres d’eau par jour, j’hydrate, je mets de la crème solaire quand j’y pense et je reste à l’ombre autant que possible.

La cerise sur le gâteau c’est que je commence à perdre les kilos que j’avais accumulés à Paris à force d’excès de toutes sortes.

Pour anticiper les questions, non je n’ai pas l’intention de devenir végétalienne car j’aime le poisson, les fruits de mer et les produits laitiers. Je n’ai pas non plus l’intention d’arrêter totalement l’alcool car un bon verre de vin ou de champagne c’est le piment de la vie, mais manger un peu plus sain ça fait vraiment un bien fou et se dire qu’on fait un petit geste pour la planète c’est bon aussi.

Et enfin, non je n’arrête pas le cuir car mes pieds ne seraient pas du tout d’accord avec moi et qu’un sac à main en cuir de bonne qualité a une durée de vie bien plus longue que son équivalent synthétique.

Succulente!

Comme vous le savez peut être, mon amour de l’automne et de l’hiver n’équivaut que mon amour de nos amis du fisc qui se manifestent somme toute un peu trop fréquemment à mon goût.

Il y a toutefois quelques petites pépites en cette saison. Je sais! Elles ne sont pas nombreuses. On doit porter des chaussures fermées, des pulls, un manteau. La loose totale!

A côté de ça il y a les clémentines. Pour certains, c’est le chocolat qui les emporte au pays des merveilles, moi ce sont les clémentines.

J’adore leur savoir sucrée et acide à la fois, la facilité avec laquelle on peut les manger, le boost de vitamine C qu’elles procurent.

Dès qu’elles arrivent sur les étals de mon marché préféré, j’en achète des cargaisons entières qui disparaissent à la vitesse de l’éclair. Limite, je pourrais faire mon 5 fruits et légumes par jour rien qu’avec ça. Admettons, c’est pas très bon de s’enfiler trop de vitamine C, sinon on devient une vraie pile électrique, mais on peut rêver non?!

J’aime l’odeur qui se dégage quand on les épluche et qui envahit mon salon ou le bureau quand j’en mange au goûter. J’aime ces petits quartiers tous mignons qui ne demandent qu’à être délicatement séparés.

J’aime qu’elles égayent un peu ma corbeille de fruits en cette saison morose qui donne envie de rester sous la couette et de repartir au soleil.

Je n’irai pas jusqu’à dire vive l’hiver, faut pas déconner non plus, mais profitons de ces petites pépites.

Sinon, dans une fondue au chocolat c’est une tuerie 😀