Archives du mot-clé macarons

Fête de la Gastronomie

En ce moment, chaque jour nous apporte son lot de mauvaises nouvelles. Entre l’annonce d’un gros remue ménage par ci, des bourses qui continuent de baisser par là, les cyclones, les tempêtes et j’en passe.

Alors quand ça ne va pas bien dans le monde, les humains se réfugient dans des valeurs simples et tournées vers le plaisir. Les être humains mangent. Ils ne se contentent pas de manger, ils le font avec plaisir et le fêtent.

Paris lance aujourd’hui la Fête de la Gastronomie, qui donnera lieu à de nombreux évènements partout en France. Dommage que ce ne soir qu’une journée et dommage que ce soit un vendredi. Ce serait dommage que les gens qui travaillent puissent en profiter… Peut être qu’un jour, les personnes en charge de l’organisation d’évènements du gouvernement comprendront que la journée, en semaine, même le vendredi les gens travaillent….

En novembre c’est Hong Kong qui fête la gastronomie avec le Wine & Dine Festival qui dure du 27/10 au 30/11. L’Irlande montre également l’exemple avec ses nombreux festivals.

Quant à moi, je reprends le sport, parce que quand il fait moche dehors, je cuisine, je fais des gâteaux, de bons petits plats et j’invite mes amis pour les partager.

Macarons

Malgré mon cours à l’Atelier des Gâteaux, mes premiers macarons sont à nouveau une catastrophe. Outre le fait que j’ai incorporé mon colorant de manière assez aléatoire ce qui donne des marbrures sur les coques, mais j’ai également cuit mes macarons à une température trop basse.

Mais la prof nous avait prévenu qu’il faudrait des coups d’essai à tâtonner du thermostat avant d’accomplir le coup de maître. Car oui, on a beau avoir un four de la mort qui tue avec des fonctions préprogrammées pour à peu près tout et n’importe quoi, il n y a pas le programme macarons alors il faut augmenter, baisser, allonger, raccourcir jusqu’aux coques « comme chez Ladurée »

Résultat des courses:

  • 2 plaques de macarons vert prairie (marbrée) tout plats
  • Une wanabee pâtissière vexée, frustrée et qui a du reprendre tout le processus à zéro
  • 2 nouvelles plaques de macarons jaune citron en train de croûter
  • La satisfaction d’avoir prévu un (gros) rab de poudre d’amandes et de sucre glace
Le côté positif de la chose c’est que la gelée de framboise et le lemon curd qui vont garnir mes coques sont délicieuses et qu’elles n’attendent plus que des belles coques bien gonflées au milieu desquelles venir se lover pour le plus grand plaisir des gourmands.
Je vous laisse admirer l’étendue des dégâts de la première fournée en attendant la prochaine qui sera peut être réussie:
Et voilà un petit aperçu de la fournée suivante qui est en train de cuire:
Cette fournée là est plus homogène en termes de couleur, mais elle n’a pas monté comme je voulais et elle m’a prouvé qu’avec mon four, 180°C c’était trop chaud. Je crois que je suis bonne pour en refaire une autre, mais pas tout de suite car là j’en ai franchement marre d’une part et d’autre part, je ne suis pas sûre de trouver assez de cobayes pour manger tout ça.