Archives du mot-clé économie

Le prix des choses

Tous les vendredis, dans le parc d’attraction Tivoli qui fait la fierte de Copenhague se deroulent des concerts en plein air. La plupart sont gratuits apres avoir paye l’entree au parc. L’accoustique n’est pas vraiment mirobolante, mais l’ambiance est sympa.

Jusque la tout va bien jusqu’au jour ou vient un(e) artiste un peu plus international(e), connu(e) et la les prix des billets s’envolent.

La semaine prochaine, jouera Jamie Cullum qui joue le jeu du concert pour entree. La ou cela se gate c’est quand Lady Gaga et Tony Bennett s’y mettent. Pour eux, les billets sont a 600 DKK (env.100€). Et la tu te dis, non c’est pas possible, j’ai du mal lire le site web. Et bien non, quand j’en ai parle a mes collegues danois, aucun ne trouvait cela choquant. Personne ne trouve non plus choquant qu’aller a Londres voir un concert (voyage inclus) peut couter moins cher que vois un concert au Danemark.

Malheureusement, ce precept s’applique pour tous les services. Coiffeur, estheticienne, peintre, plomberie et j’en passe. C’est comme ca que le Danmark qui se targue d’avoir un niveau de vie tres eleve et des salaires defiant toute concurrence se prend a son propre jeu en faisant de la sous-traitance et du dumping social.

Pour les travaux, de nombreux danois n’hesitent pas a faire appel a des artisans polonais qu’ils logent et qui renovent leur maison en un temps record et sans se plaindre pour une fraction du prix d’une entreprise danoise et une fraction du temps egalement.

Les gens passent la frontiere allemande pour aller acheter de l’alcool, de la nourriture ou se faire couper les cheveux, commandent leurs produits d’equipement en ligne sur des sites allemands ou anglais et font le plein de choses et d’autres lors de leurs voyages.

Quel est donc le point de rupture a partir duquel un prix n’est plus tenable. Une activite moindre impose un prix plus eleve, un prix trop eleve entraine une activite moindre. Le chien qui se mord la queue dans une economie numerisee et international est elle encore tenable?

Comme en France il existe ici un patriotisme consumeriste fort avec la mise en avant de la danoisite des produits sur leurs etiquettes. Comme en France, les gens vont au pas cher en depit de leurs valeurs et de leur patriotisme rattrape par la realite de leurs budgets.

Et vous, combien etes vous prets a payer pour un concert ou une coupe de cheveux?

Publicités

Extraordinaire France

La France a été mon pays d’accueil pendant de nombreuses années. On y trouve des paysages aussi divers qu’époustouflants, une gastronomie à se damner.

En France il y a également depuis quelques années les 35 heures avec leur lot de RTT, les innombrables jours fériés, la sécu, une classe moyenne forte, le TGV.

En France il y a également  une croissance inexistante, des syndicats qui s’élèvent contre tout et n’importe quoi, des acquis sociaux qui ne peuvent pas être révoqués sans négociations sociales.

Je trouve la France extraordinaire de camper sur ses positions dans un climat international tendu sur fond de crise économique et de crise de l’Europe et de l’Euro.

En France on a les seuls syndicats qui luttent contre les salariés comme dans le cas du Sephora des Champs Elysées.

En France au lieu de voter des lois permettant aux entrepreneurs d’investir et de pouvoir créer des emplois sans tomber dans le vortex des seuils, on augmente les taxes et on vote des lois auxquelles personne ne comprend rien et qui sont révoquées tous les six mois. On vote également les extraordinaires lois rétroactives.

En France on a Air France qui licencie à tout va car elle est au bord du gouffre et boum badaboum, les pilotes se mettent en grève pour protester contre un projet de développement d’une nouvelle filiale.

Je suis triste de voir ce que devient ce pays où j’ai eu de formidables opportunités, une bonne éducation et la possibilité de faire des choix libres.

Maturité y es-tu?

bfmbusiness

J’ai beau adorer la nouveauté, je réalise que moi aussi j’aime avoir des points de repère.

Depuis que je suis à Londres et comme quand je vivais à Paris, le matin j’aime écouter BFM Business. L’émission est, depuis des années maintenant, présentée par le même journaliste, Stéphane Soumier.

J’ai pris l’habitude que sa voix accompagne mon réveil et mon petit déjeuner et puis il y a quelques jours il a décidé de prendre des vacances. Tout est normal jusque là, il est comme tout le monde, il a le droit d’en prendre. Figurez vous que cette matinale n’avait plus la même saveur. On s’habitue à un timbre, un rythme qui créent eux mêmes un rythme.

Evidemment pour une personne comme moi, c’est un peu le drame car comment m’expliquer à moi même que malgré mon amour de la nouveauté je me retrouve déstabilisée par ce tout petit changement?

Prendre conscience qu’on est un peu comme tout le monde c’est tout de même un peu bizarre. Serait ce l’âge? Aurai-je enfin besoin de stabilité du haut de mes 25 anssssssss?