Archives du mot-clé chocolat

Une envie de chocolat

Muffins Chocolat fruits rougesCertains jours comme hier j’ai des envies de chocolat.  Quand on est accro, on est accro.

Hier après midi j’ai donc saisi mon gros paquet de Valrhona 70% et parée de mon plus beau tablier, je me suis mise à tambouiller.

Sans plus attendre, voilà ma petite recette de gâteaux au chocolat vite faits, bien faits.

Les ingrédients 

  • 200g de chocolat 70% de cacao
  • 125 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 150 g de sucre (en principe c’est 250 g, mais je trouve cela trop sucré)
  • 4 œufs
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de cardamome
  • Quelques fruits rouges surgelés

Moteur, Action  

Préchauffez votre four à 180°C ou th.6

Faites fondre le chocolat avec le beurre sans mélanger pendant que ça fond. Pour ma part je le fais au bain marie, mais il parait qu’au micro ondes, ça marche aussi.

Pendant que le chocolat fond, faites blanchir les œufs avec le sucre jusqu’à ce que ça mousse

Rajoutez le mélange farine + levure + cardamome en pluie sur les œufs et battez pour éviter les grumeaux

Une fois fondu, rajoutez le mélange chocolat + beurre un peu refroidi (pour ne pas coaguler les œufs) et mélangez bien pour obtenir un appareil bien lisse

Remplissez des caissettes à cupcakes (en silicone pour moi) et terminez en mettant au milieu une cerise / framboise (ou ce que vous voulez) surgelée

Faites cuir une quinzaine de minutes

Enfin la partie la plus agréable: DÉGUSTEZ avec un grand verre de lait, un café, un bon thé

 

Publicités

Parenthèse enchantée

Comme je vous le disais précédemment, j’ai passé les deux dernières semaines à Paris. Outre la mode et le froid, Paris c’est aussi un vrai paradis gastronomique.

A Paris j’ai pu profiter de ce que je n’avais pas en Asie. J’ai mangé (un peu trop), bu du bon vin (avec beaucoup de modération) et j’ai revus les personnes qui étaient importantes dans ma vie.

Vous pensez bien que la balance, cette saligotte ne me l’a pas pardonné! Elle m’a cruellement punie pour mes écarts, pour tout le fromage et le vin qui ont franchi la barrière de mes lèvres. Le chocolat n’a pas été épargné dans toute cette débauche de calories et elle s’est appliquée à le souligner bien cruellement ma foi.

Heureusement que la sanction de ma meilleure ennemie a été surpassée d’un tsunami de plaisir et de joie. Mes papilles étaient en extase enveloppées de toutes ces bonnes graisses (non, mais évidemment que je sais qu’elles ne le sont qu’au goût). Elles se seraient crues dans la chocolaterie de Willie Wonka.

Les saveurs qui se développent les unes après les autres, qui se complètent, qui se subliment les unes les autres. Un fromage fermier arrosé d’un trait de Pouilly tour à tour Fuissé ou Fumé. Un gâteau au chocolat noir fondu par une tasse de Marco Polo ou encore un macaron à la rose de chez Larudée croqué entre deux essayages de robes. Un passage chez Lenôtre pour se consoler du froid polaire accompagnant une balade entre copines.

Evidemment, comme la Tour Eiffel, ces plaisirs, je ne me les octroie que quand je passe à Paris après une longue absence autrement, les pains au chocolat, le fromage et autres plaisirs de ce type au quotidien auraient vite raison de ma garde robe pour m’emmener directement chez Marina Rinaldi.

 

Whoopies

Les whoopies sont des petits gâteaux en forme de soucoupe. Le principe étant le même que le macaron: 2 coques fourrées d’une crème ou d’une ganache.

INGRÉDIENTS
250 g de farine
2 c. à soupe de cacao non sucré
1 c. à café de levure chimique
1/2 c. à café de bicarbonate de sodium
2 pincées de sel
100 g de beurre mou
125 g de sucre
1 c. à café de vanille en poudre
1oeuf – 10 cl de lait

RECETTE – Whoopies pâte de base cacao

Préchauffez votre four sur th. 6/180°.

Fouettez le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis ajoutez l’oeuf entier en fouettant à petite vitesse.

Tamisez ensemble la farine, le cacao, la levure, le bicarbonate, le sel, ajoutez la vanille en poudre. Pour un mélange plus homogène et surtout éviter de poudrer ma cuisine, j’incorpore les poudres en plusieurs fois au tamis.

Mélangez-les petit à petit, avec le lait, à la préparation précédente.

Mettez la pâte dans une poche munie d’une douille lisse.

Tapissez 1 ou 2 plaques de cuisson de papier sulfurisé, déposez des petits tas de pâte ronds comme des macarons – les miens étaient un tantinet gros donc bourratifs. Les prochains seront un peu plus petits.

Faites-les cuire 12 min (dans un four à chaleur tournante – adaptez le temps en fonction de votre four)

Laissez-les ensuite refroidir sur le papier. Après refroidissement, ajouter la garniture choisie.

GARNITURE

Ici j’ai choisi 3 garnitures différentes. 2 confitures et une crème aux oeufs et à la fleur d’oranger (jaunes d’oeuf, sucre, fleur d’oranger. Blanchir les oeufs et le sucre, délayer le colorant, faites épaissir la crème sur un feu moyen, finissez avec un filet de fleur d’oranger et c’est prêt!)  que j’ai colorée avec du colorant coquelicot.

Garnir avec la crème refroidie et régalez vous!