Archives du mot-clé accumulation

Ménage Automnal

J’ai déménagé il y a quelques mois à peine et j’ai déjà besoin de faire le tri, de dégrossir mes placards. Et oui, quand on déménage à cause d’une rupture, on a pas vraiment la tête a faire le tri, on balance tout dans les cartons, on pleure un bon coup en emballant les vestiges de la vie a deux.

Je m’y mets par conséquent maintenant, mais attention, chaque chose en son temps. J’ai commencé par les vêtements, même si je vais avoir besoin de faire une seconde repasse.

Ce weekend, j’ai donc décidé de m’attaquer à mon armoire a pharmacie. Et j’ai bien fait! J’y ai retrouvé des vestiges de médicaments périmés depuis au moins 2 ans pour certains. Heureusement que je n’en ai pas eu besoin.

Cette petite séance de tri m’a fait prendre conscience qu’il était indispensable de faire le tri dans ses médicaments régulièrement car la ou il n’est pas indispensable de regarder la dlc (date limite de consommation) sur un paquet de pâtes sèches, cela devient indispensable pour les médicaments qui peuvent au mieux devenir inefficace, au pire toxiques.

La prochaine étape? Les cosmétiques. J’ai des tonnes de produits de toutes sorts, certains que je n’ai utilisé qu’une fois, certains que j’utilise de manière tellement sporadique que je me demande vraiment pourquoi je les garde.

 

 

Habitant dans un minuscule appartement de 35m2, il est indispensable de désencombrer régulièrement.

Les avantages du désencombrement?

  1. On fait de la place pour nos nouvelles emplettes
  2. On fait une bonne action en faisant don des choses dont on ne veut plus a des gens qui en ont besoin
  3. On a plus de place pour vivre
  4. On fait place nette dans sa tête en faisant de la place dans nos placards
Ces moments de tri sont à chaque fois un questionnement sur notre rapport aux choses.
Si j’ai réussi à vivre des mois pendant que j’étais en voyage avec uniquement ce que j’avais dans un sac a dos de 60 litres, pourquoi un tel besoin d’accumuler au quotidien et de se servir d’accessoires et d’objets comme d’une catharsis permanente?
J’ai rencontre des gens qui n’ont rien ou presque, mais qui sont beaucoup plus heureux que la plupart des personnes que je connais en occident. Nous allons trop vite, poursuivons un rêve que l’on croit matérialise par des objets diverses et varies qui en somme ne nous servent qu’un temps plus ou moins bref.

Abonnez moi

Vous vous êtes laissés convaincre que France Loisirs c’est trop dla balle, pas engageant et que de toute façon la sélection elle est hyper pointue?!

A suivi Body Minute parce que 4.50€ l’épilation sans rdv en 20min c’est vital dans votre routine petite robe et chéri ravi de dormir avec une princesse en soie.

Pour vous divertir vous avez pris la carte UGC parce que le ciné était à côté de la maison et que la TV c’est vraiment pointless et qu’une dernière séance c’est mieux que de se coucher tôt ou de regarder une nième redif de navarro.

Depuis peu arrivent les Glossybox & co qui pour 10€ par mois vous envoient les dernières nouveautés beauté en mini format avec conseils & co.

Seulement voilà, France Loisirs, vous avez compris que la sélection était toute pourrie et que, oubliant qu’il fallait choisir un livre, vous vous retrouvez avec cette superbe sélection que vous ne lirez jamais.

Vos épilations, vous avez compris que Body Minute ça ne valait vraiment  pas plus que les 4€50 qu’on vous demande car d’une part les esthéticiennes sont plus qu’approximatives, la cire est douteuse et forcément en ayant 20 min pour vous faire les jambes entières, elles n’ont pas le temps pour repasser avec la pince pour les rescapés. Et là, adieu la peau douce et la princesse au petit pois qui fini par emprunter en douce le rasoir du chéri désespérée de voir l’étendue des ravages faits par ladite esthéticienne débutante qui pour ne rien arranger, vous a raconté sa vie en long en large et en travers pendant qu’elle vous torturait dans sa cabine sous les néons.

La carte UGC quant à elle, se retrouve à peine amortie depuis que le cinéma sur votre route est celui des Halles, qu’un détour par les Halles vous  fait autant envie qu’une visite chez le dentiste et qu’au final votre nouvelle boite a un CE qui vous propose des places à prix imbattable.

Les box beauté, je ne les ai pas encore testées, mais je n’en vois pas vraiment l’intérêt. Utilise-t-on vraiment tous ces produits? Changer de produits de beauté tous les mois est il vraiment judicieux pour notre peau de trentenaire qui commence à réclamer des soins un peu plus musclés?

Vivre sur abonnement est devenu la norme incontournable aujourd’hui. Vivre engagés, oublier qu’on l’est et se rendre compte que cartes et prélèvements en tous genres polluent notre vie.

Est-il vraiment indispensable de s’abonner partout? Pour le enseignes ça l’est évidemment car elles sont hyper gagnantes, mais pour nous, petites consommatrices pas si régulières que ça? Quel intérêt de vivre avec un fil à la patte?

Aller acheter ses livres à la Fnac est un vrai plaisir, choisir ses films une vraie démarche, faire le plein de crèmes en duty free une addiction et aller se faire épiler dans un bel institut fait un peu oublier la douleur qu’une grognasse en blouse blanche peut nous infliger.

Libérons nous! Résilions ces abonnements qui ne nous servent pas! Soyons écolos et n’accumulons pas!