Archives pour la catégorie Loisirs

Vide Grenier

Aujourd’hui c’est auto promo.

Je ne vais pas vous resservir le topo en mode « ouai c’est trop dla balle je pars vivre au soleil ».

J’ai créé un petit blog sur lequel vous trouverez un catalogue de tout ce que je vends puisque je vide mon appart. Pour le moment, tout n’est pas encore dessus parce que, mine de rien, j’ai quand même pas mal de trucs.

 

 

 

Les règles sont simples:

  1. Au fur et à mesure des ventes, le mot « VENDU » apparaîtra dans le titre des articles
  2. Tout se trouve chez moi à Saint Mandé – Saint Mandé se trouve dans le Val de Marne près du bois de Vincennes et est accessible par le ligne 1
  3. Les meubles et objets encombrants sont à venir chercher sur place
  4. Il y a de tout, je vide complètement mon appartement (vêtements, maroquinerie, chaussures, vaisselle, déco, accessoires de pâtisserie, meubles, petits rangements, petit électroménager…)
  5. Tout ce qui est transportable peut être récupéré en se donnant rdv sur Paris ou à Levallois où je travaille
  6. Les expéditions par la poste se font au tarif de la poste en fonction du poids de l’objet donc amis provinciaux, n’hésitez pas
  7. Si vous avez des questions, que vous êtes intéressé par un objet, laissez un commentaire avec vos coordonnées. Les commentaires ne seront pas publiés et visibles uniquement par moi.

Le lien: http://videgrenier94.blogspot.com/

Premières plongées Thaï

Lever 5h45 pour un depart à 6h15. Dur dur le démarrage de la journée. Nous avons ensuite enchainé sur plus de 3h de bateau pour arriver sur ces deux sites de plongée magnifiques. Hin Daeng et Hin Muang.

Et là le verdict c’est que ça en valait vraiment la peine !

3 heures de traversée ça passe somme toute assez vite car nous étions un petit groupe donc nous avons tous sympathisé. Sur le pont on pouvait profiter du soleil en lisant et pour ceux qui voulaient terminer leur nuit, il y avait les banquettes intérieures.

Les sites quant à eux, sont magnifiques. Malheureusement, étant vraiment étourdie, j’ai laissé mon appareil sur le bateau lors de la première plongée, mais consolez vous car ci-dessous, vous trouverez quelques photos de la seconde.

Ces deux rochers au milieu de la mer d’Andaman sont plantés là, tous seuls et puisqu’ils sont seuls, ils rassemblent une quantité de faune incroyable. Je crois que je n’avais encore jamais vu autant de poissons au même endroit. Des poissons par bans entiers. C’est impressionnant de voir tout cet écosystème planté là au beau milieu de la mer autour de 2 gros cailloux.

C’est un peu comme les êtres humains. Certains peuples s’installent autour d’une petite source de vie au milieu de nulle part, y vivent en autarcie, y sont heureux jusqu’au jour ou quelqu’un vient les voir et se dit. Eh, mais moi aussi j’aimerais bien profiter de ce petit bout de richesse qu’ils ont.

C’est comme ça qu’on peut aujourd’hui acheter du cachemire chez Uniqlo au prix de tribus qui saccagent leurs territoires pour élever des milliers de chèvres qui vont produire la laine pour des pulls low cost vendus aux quatre coins de l’occident.

C’est comme ça que la soie s’est banalisée, que le coton dévore des cours d’eau et la santé de ceux qui le travaillent pour que nos fesses soient gansées de denim, que des décharges pleines de produits toxiques poussent au quatre coins des pays en développement pour stocker tous les gadgets high tech dont nous ne voulons plus après seulement un an d’utilisation.

Aujourd’hui, la Chine rachète le monde occidental. Jusqu’à quand est ce que le pouvoir sera réparti tel qu’il l’est aujourd’hui ? Est ce que dans 100 ans les asiatiques arrêteront de se faire débrider les yeux et blanchir la peau ? Est-ce que dans 100 ans les européens voudront tous avoir les cheveux noirs, les yeux marron et bridés avec une peau de porcelaine ? Est-ce que dans 100 ans ce seront les asiatiques qui viendront en vacances low cost en Europe en essayant d’imposer leurs cultures respectives et en s’attendant à ce que tout soit écrit en chinois partout où ils vont ? Est-ce que le chinois aura supplanté l’anglais comme langue officielle des affaires et langue la plus enseignés dans le monde ?

Rendez vous dans 100 ans…j’ai intérêt à me remettre au sport fissa si je veux y arriver!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref – Aujourd’hui j’ai eu une journée de merde

Il y a des jours comme ça où rien ne va vraiment comme on veut. Il y a aussi des semaines comme ça.

Je crois que cette semaine est une semaine de cet acabit. Une semaine qui commence par une ligne de métro qui ne marche pas, des réunions qui n’en finissent pas, des formations barbantes, des bugs, des plans média qui ne veulent pas se ficeler, des recommandations qu’on doit défaire pour les refaire.

Bref, une semaine comme une autre à Paris.

Qu’est ce qui fait réellement l’intérêt de cette vie parisienne que tant de personnes convoitent? Les cinémas, les théâtres, les musées, les expositions et tutti cuanti.

Est ce que tout cela est suffisant pour compenser les heures que nous passons dans des transports bondés au milieu de personnes à l’hygiène douteuse?

Est ce suffisant pour compenser un niveau de vie qui laisse à désirer par rapport à celui de nos amis provinciaux?

Est ce suffisant pour compenser les horaires un peu décalés de nos amis provinciaux?

Certes, j’exerce un métier que je ne pourrais pas exercer en province compte tenu de la présence quasiment uniquement des sièges sociaux des grandes entreprises et des agences média en région parisienne, mais on peut changer de métier à tout âge.

Le problème c’est que j’adore mon métier, j’adore les films en VO, les petits coins un peu à part, les mélanges culturels, l’anonymat.

Malgré le stress, la pollution, les transports en commun, j’adore Paris, j’aime aller chez mon fromager, chez mon boucher, au marché un peu bobo d’Aligre. J’aime manger dans des restos du monde entier, j’aime avoir des aéroports internationaux à portée de RER pour des départs de dernière minute ou de belles vacances programmées en avance.

J’aime ma vie parisienne malgré le coût de la vie, le prix à payer pour en profiter. Avoir tout à portée de main et devenir un peu blasé. On s’étonne de ne pas trouver de pharmacie ouverte un dimanche dans les Ardennes, on s’étonne que les cinémas passent des films en VF et pas d’avant première, on s’étonne que les trains ne passent qu’une fois par heure.

On s’habitue à tout. On devient une machine, un robot.

Malgré tout cela, Paris est magique, magnifique, elle hypnotise quand on sait la regarder.