Les joies de l’expatriation

Ayant depuis de nombreuses années la bougeotte, je suis sans cesse à l’écoute de nouvelles opportunités et je me laisse un peu porter par mes envies et mes rencontres.

Vivant depuis un peu plus d’un an à Londres, mon chemin a croisé celui de celui qui partage aujourd’hui ma vie. Cependant, vous pensez bien que se serait bien trop simple si Monsieur était anglais. Que nenni, l’homme est un Viking danois que j’ai rencontré il y a de cela deux ans en Indonésie. legoland

Me voilà donc repartie sur les routes après 6 mois d’allers retours entre Copenhague et Londres pour m’installer (pour de bon?) sur les rives de la mer du Nord.

Je suis surexcitée par cette nouvelle aventure. Un nouveau boulot dans la même boite, une nouvelle ville où je commence à me repérer, la vie à plein temps avec mon amoureux.

Ce qui m’excite moins en revanche c’est le froid accompagné de son vent glacial, le manque de vols internationaux et l’accès un peu limité aux produits en direct des producteurs.

Comme beaucoup d’expatriés me l’ont dit, ce qui manque cependant le plus ce sont les amis et la famille. En vivant ailleurs, on se fait certes de nouveaux amis, mais rien ne remplace ceux avec qui nous avons partagé des moments de joies et de peines, les longues soirées passées à refaire le monde autour d’une (ou plusieurs) bouteille de vin ou tout simplement des heures de cours interminables.

C’est reparti pour de nouvelles aventures!

 

Publicités

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s