[Couture] La jupe plissée

Je crois que je commence à prendre goût à faire mumuse avec ma machine a coudre. L’autre soir, mon chéri était de baby sitting avec l’une de ses nièces, je me suis donc dit que tant qu’à faire, autant mettre a profit cette soirée en solitaire pour tailler un des coupons que j’ai acheté lors de mon dernier passage a Paris.

Pour vous situer un peu les choses, prévoyant de me mettre a la couture, je suis allée au marché St Pierre et ai pris quelques coupons pas chers pour ne pas regretter outre mesure l’investissement si je loupais complètement mes créations.

L’un de ces coupons de 3 mètres dont j’ai fait l’acquisition était un coupon de polyester un peu épais bleu marine a rayures tennis assez épaisses. Ayant envie d’une jupe plissée, je me suis dit que ces rayures allaient être mes meilleures alliées pour des plis bien réguliers sans trop me prendre la tête.

L’avantage de ce tissu est qu’il est assez épais, son inconvénient est qu’il glisse un peu et qu’il faut tout de même bien aligner les rayures pour que cela ressemble à quelque chose de pas trop déconstruit.

Je ne vous cache pas que je me suis attaquée à ce projet de manière un peu légère puisque je n’ai utilisé aucun patron, que j’ai construit la bête au fur et a mesure de l’avancement et que je n’avais qu’une idée somme toute assez vague de ce que je faisais.

résultat des courses? Pour le moment, la jupe est terminée aux 3/4. Je dois encore poser une fermeture éclair et ajuster la taille et pour finir, faire l’ourlet et poser les finitions.

Ne sachant pas trop ce que j’ai fait, j’ai laisse une bonne marge de manœuvre sur le cote pour la taille. j’ai également laisse une certaine marge au niveau de la longueur car je n’ai pas encore décidé où je voulais la taille.

Pour le moment, ce qui m’a pose un vrai problème c’est d’étaler un coupon de 3 mètres dans un salon qui n’est pas franchement extensible. L’autre gros challenge a été d’aligner les rayures de la ceinture avec celles de la jupe car ce tissu, bien qu’assez rigide, glisse un peu.

Le challenge ultime reste tout de même de repasser bien a plat car non, ce n’est pas une blague, nous n’avons pas de planche a repasser. Je sais que pour certains d’entre vous ce genre de fantaisies est très peu concevable, mais je vous assure, on peut très bien vivre sans repasser religieusement ses vêtements.

Voici donc une version en cours de finition dont je suis ma foi pas insatisfaite compte tenu du fait que je n’utilise une machine à coudre que depuis quelques jours et que je n’ai de base en « couture » était le maniement de la bande thermocollante pour faire mes ourlets de pantalon ou le maniement de la carte bancaire pour que quelqu’un le fasse pour moi.

JupeRayee

Publicités

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s