Londres – Premières impressions

union-jack-oldCela fait une dizaine de jours que je suis arrivée à Londres. N’ayant pas travaillé dans un bureau depuis bien longtemps, j’appréhendais pas mal ce nouveau tournant dans ma vie.

J’appréhendais pas mal de choses. Devoir me lever tôt le matin, devoir prendre les transports en commun TOUS les jours, DEUX fois par jour, le froid, les contraintes, l’enfermement, le froid, le froid et ah oui, le froid.

Bon, mes petits chéris, je ne vais pas m’étaler sur le froid parce que de ce côté là, je suis servie et bien servie. Mais alors vraiment bien! Non mais sérieux, il fait tellement froid dans cette ville qu’en ce moment, on a surtout hâte d’être à l’intérieur, de faire l’oignon et d’arriver au bureau le plus vite possible.

Pour rester dans le même registre, les transports en commun. Sans aucune surprise, c’est un peu l’horreur. Plein de gens, dans un espace confiné, des horaires un peu aléatoires. Pour couronner le tout, dans le métro londonien, il n’y a pas de réseau!

Pour les points positifs, contrairement à ce que j’appréhendais, c’est pas si terrible que ça de reprendre le boulot. Mon nouveau poste est même très excitant car il y a tout à créer , un gros chantier, un gros challenge. C’est grisant de monter un projet à grande envergure.

Ce que j’adore c’est Whole Foods!! En Angleterre, manger bio et sain n’est pas relégué à des magasins déprimants peuplés de gens habillés de coton bio au look un peu baba cool. Ici, les magasins bio ce sont un peu un équivalent de Disneyland de la nourriture. On y trouve un choix de produits assez hallucinant. De quoi se régaler à des prix beaucoup plus raisonnables que ceux de Naturalia ou Biocoop. Dans les allées, on rencontre des gens de tous âges, des citadins qui ne veulent pas sacrifier leur mode de vie pour rester en bonne santé.

Ce que j’adore également c’est que les anglais n’ont pas le syndrome du présentéisme outrancier des français. Ici, on ne vous demande pas si vous avez pris votre après midi quand vous partez à 18h, on vous demande ce qui vous arrive si vous n’êtes pas en train de fermer vos fichiers et ranger vos affaires à 17h50. Les gens font leur travail efficacement, ne prennent pas 1000 pauses dans la journée, les réunions sont efficaces et on ne perd pas de temps à des blablas stériles.

J’adore également tous les musées et leurs collections absolument extraordinaires. La gratuité des collections permanentes et la richesse des collections. Je n’ai pas encore testé les comédies musicales et les théâtres, mais cela ne saurait tarder.

Pour le moment, ma vie à Londres s’annonce plutôt prometteuse et je sens que je vais bien en profiter. Je pense tout de même que je vais investir dans une doudoune…

 

Publicités

2 réflexions sur “ Londres – Premières impressions ”

  1. hello poulette!
    comme je suis contente pour toi que ca se passe si bien!
    ca doit être excitant! 🙂
    tu as du tempérament, c’est sur, et tu fais au mieux, bravo!
    bisous ma poulette!

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s