3 mois sans viande

R4qeNSfpQpAu mois d’août je vous parlais de ma décision d’arrêter la viande. Nous sommes en octobre et cela fait donc à présent 3 mois que je suis dans une démarche de limitation.

Le bilan de ces trois premiers mois est plutôt positif même si s’adapter à nouveau mode d’alimentation peut prendre un peu de temps.

Depuis 3 semaines environ j’ai également arrêté le poisson car en France, en connaître la provenance tient un peu de la divination. De plus entre les espèces sur pêchées, celles qu’on prélève dans les abysses en détruisant tout le fond de la mer au passage et celles issues d’élevages pas mieux que les élevages d’animaux, je ne pouvais décemment pas continuer.

Changer de régime alimentaire c’est modifier profondément ses habitudes. Cela implique également de se poser la question des produits dérivés des animaux et parfois, quand on y réfléchit, on se rend compte qu’on élimine par conséquent énormément de choses de sa vie comme les bonbons qui contiennent de la gélatine, certaines soupes faites à base de bouillons de viande, le nuoc mam dont j’avais l’habitude d’inonder beaucoup de mes plats (pour ce dernier, je n’y suis pas encore, je finis mes bouteilles).

La partie qui me pose en revanche problème c’est le cuir. Et là dessus les puristes vont bondir, tomber de leur chaise, s’étouffer avec leur graine germée car OUI, je porte encore du cuir et je n’ai pas l’intention d’acheter des chaussures qui sont en matière synthétique tout simplement parce que mes pieds ne le supportent pas. Pour des baskets passe encore, mais pour une paire de bottes ou d’escarpins, ce n’est pas possible. Pour les sacs à main, qui sont ma deuxième addiction, on verra car pour le moment je n’ai pas prévu d’en racheter et jeter ou donner ceux que j’ai déjà est hors de question.

Changer ses habitudes alimentaires c’est aussi réapprendre à cuisiner autrement. Pour m’aider j’ai acheté le livre d’Alice Hart, Mon premier dîner végétarien. Ce livre est pas mal du tout, avec de jolies photos et donne de bonnes idées pour cuisiner sans viande et sans poisson.  Etant à peu près incapable de suivre une recette à la lettre sans y modifier des trucs, j’essaierai de vous poster prochainement quelques réalisations.

Le double effet kiss cool de ce changement d’alimentation est que j’ai perdu les 6 kilos que j’avais pris lors de mon dernier séjour à Paris en juin. Rentrer dans mes anciennes fringues a été un véritable soulagement.

Je me sens vraiment bien,même si l’odeur d’un bon steak me fait encore saliver.

Je ne me prononcerai pas sur l’état de ma peau dans l’immédiat car avec le changement de climat, d’environnement et un retour à l’eau calcaire, ma peau m’a joué quelques tours, je vous en reparlerai par conséquent d’ici quelques mois.

Ce qui est un peu compliqué c’est la partie sociale. J’ai parfois l’impression, quand je suis invitée, d’être la casse couilles de service qui chamboule les projets de ses hôtes. Quant aux restaurants, c’est un peu plus compliqué qu’avant car en France, il reste très difficile de trouver des établissements qui proposent des options sans viande, sans poisson, sans fruits de mer, sans charcuterie et dans certains, je ne pourrais manger que le dessert.

Je vous donne donc rdv bientôt pour quelques recettes et pour un petit update.

 

Publicités

5 réflexions sur « 3 mois sans viande »

  1. Moi c’est mon deuxième passage par la case végétarienne…j’ai aussi éliminé le poisson et le lait, et les oeufs (sauf ceux qui viennent de chez mes parents). C’est vrai que pour la vie sociale c’est moyen, mais je pensais que ce serait pire. Et le resto pour moi c’est le moins compliqué, il y a de plus en plus de propositions végétariennes et il est toujours possible d’enlever un ingrédient dans une salade, pizza, pâtes, etc. Bref pas si compliqué!

  2. Pour ma part, j’aime trop les produits laitiers pour les éliminer de mon alimentation. Quant aux oeuf, ils restent indispensables notamment en pâtisserie. Par ailleurs, qu’on les mange ou pas, les poules continueront à pondre.

  3. C’est sûr qu’elles continueront à pondre, d’accord…mais il faut voir qu’elle vie elles ont, les pauvres, pour sur-alimenter nos supermarchés. Dans les batteries les plus pourries, c’est tellement surchargé que les volatiles se battent entre eux et une bonne partie finissent estropiés, avec une patte en moins, voir pire. Bref, pour moi, c’est à gerber.

  4. Loin de moi l’idée d’encourager l’élevage de poules en batterie. c’est ignoble comme mode d’élevage. heureusement, on a aujourd’hui accès à des œufs bios de poules qui gambadent en liberté.

  5. tu as tout à fait raison!
    je me dirige doucement vers le végétarisme aussi.
    je mange de la viande que deux fois par mois, pas de jambon, quelques oeufs.
    pour ta peau, renseigne toi sur les masques à base de miel! ca nourrit c’est incroyable!
    pour le gommage, un fond de miel, et du sucre. tu gommes et tu laisses poser.
    si tu as la peau sèche tu peux ajouter une goutte d’huile essentielle d’amande douce ou d’aloe verra.
    tu laisses poser une 2taine de minutes.
    sinon, je fais aussi un lait de toilettes avec une cuillère de crème fleurette, une cuillère de miel d’acacia, et une cuillère d’eau de rose. tu verras, c’est magique. 🙂
    bisous!

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s