Le parapharmacien, un commerçant comme un autre?

Il y a quelques temps, je suis rentrée à Paris. Avec le retour est arrivée une vilaine acné sur le bas de mon visage comme je n’en avais jamais eu, surtout à cet endroit.

Je pense que la cause est un combo entre une BB crème que j’ai commencée à utiliser à mon retour à Paris et le changement climatique. J’ai maintenu ma routine de soin en éliminant la fameuse BB crème.

Le matin, un pschit d’aloe vera, un sérum à l’orange et par dessus une crème hydratante assez légère. Le soir repschit, sérum à l’acide hyaluronique et huile de coco.

N’étant pas méga fan des hormones, je n’ai pas voulu me tourner vers cette solution un peu extrême. Je suis donc allée dans une énorme parapharmacie du 6ème arrondissement car je ne suis pas non plus fan de produits méga chimiques.

Cette visite à la para était un grand moment. Je tombe d’abord sur une première vendeuse à qui j’explique mon problème et qui tout naturellement me propose une crème de jour et son pendant de nuit. Passons le fait qu’elle n’a même pas pris la peine de me demander si ma peau supportait les acides de fruits. Je lui demande ensuite où trouver de l’huile essentielle de tea tree ayant terminé la mienne, à quoi elle me répond que « non, mais c’est une huile donc ça ne se met pas sur une peau acnéique ».

A aucun moment, cette demoiselle ne m’a proposé le moindre produit pour l’acné chez l’adulte, à base de zinc malgré mes demandes et malgré mon insistance sur mon souhait de me tourner vers des produits naturels, elle m’a proposé des produits bien chimiques.

La suivante ne m’a pas plus écoutée et a carrément essayé de me refourguer une crème pour peau jeune ultra grasse pour ma peau mixte un brin déshydratée. Le clou du spectacle a été qu’elle a carrément essayé de me refiler une crème pour le corps alors que je lui ai demandé une crème pour soigner de l’acné.

Je suis enfin tombée sur la dernière qui a pris la peine de m’écouter, de me recommander des produits qui correspondent à mes principes. Après une petite semaine de traitement, mon acné n’est presque plus qu’un souvenir donc je dis bingo.

Je prends donc des cachets de zinc et applique sur ma peau de l’huile de rose musquée additionnée d’huile essentielle de tea tree et de lavande aspic. Simple, naturel et efficace.

Est ce que les vendeurs en parapharmacie peuvent se contenter de n’être que des vendeurs? Peut on réellement en toute impunité recommander n’importe quoi aux gens avec parfois des conséquences désastreuses pour leur peau? Peut on tout faire pour augmenter son chiffre d’affaires?

Publicités

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s