L’école de la vie

Un jour nous naissons et depuis ce jour là, notre vie est un enchaînement d’enseignements. Nous apprenons à téter le sein de notre mère, à rire, à parler, à marcher, à lire. Puis la vie nous enseigne la joie, l’amour, les peines, le deuil.

Arrive un jour l’école avec son lot d’enseignements académique. La petite éponge qui nous sert de cerveau emmagasine des connaissances à tour de neurones, les trie, les oublie, les fixe, les digère et les réutilise.

Puis arrive un jour où nos hormones s’en mêlent et là commence l’école de la vie. Nous mettons en pratique ce que l’école nous a appris. Nous repoussons les limites pour les tester, pour nous tester nous-mêmes, pour tester les autres.

Le jour où l’on ouvre enfin le grand livre de la vie est comme une seconde naissance. Quand on ouvre et commence à lire le livre de la vie, certaines de nos certitudes volent en éclat. On découvre alors que ce qui nous a été enseigné peut être fait autrement, pour un résultat qui n’en est que meilleur pour nous. L’école de la vie c’est également des enseignements en accéléré. Bûcher parfois pendant des heures sur des théories complexes est souvent récompensé par la mise en pratique ce ces théories qui deviennent soudain limpides et d’une évidence enfantine.

Parfois, ce sont les observations pratiques qui nous invitent à aller fouiller pour nous enrichir de savoir académique. Pourquoi un poisson a-t-il une crevette sur la tête ? Pourquoi les gens parlent telle ou telle langue ici ou là ? Pourquoi mon corps change-t-il selon les latitudes ?

Quand on fréquente l’école de la vie, c’est pour la vie. Chaque jour est une formidable opportunité pour apprendre de nouvelles choses et enrichir son cerveau de nouvelles connaissances. L’école de la vie n’a pas d’horaires ou de planning définit. En élargissant nos horizons et en sortant de notre zone de confort, nous bousculons notre cerveau pour qu’il redevienne cette petite éponge, un peu comme ces éponges que l’on achète toutes plates et toutes sèches et qui prennent leur essor une fois enrichies d’un peu d’eau. Une fois gorgées d’eau, ces éponges peuvent enfin servir.

L’école de la vie c’est surtout comprendre que nous sommes tous différents et que le savoir et la culture sont avant tout le fruit de notre volonté. Chacun a un savoir à transmettre aussi infime soit-il. La beauté des échanges humains c’est de transmettre ce savoir.

Je suis totalement accro de ma Kindle. Le seul souci de ces supports est leur verrouillage. Ce que j’aime dans un livre c’est le prêter, le transmettre pour partager les belles histoires qu’il contient. Avec les ebooks et leurs supports exclusifs, lire prend une dimension de frustration liée à la difficulté de partage des fichiers.

En anglais il y a une expression que j’adore « sharing is caring » (partager c’est s’intéresser, prendre soin). L’école de la vie m’a enseignée que le partage est la clé de voûte de notre existence. Le repli sur soi et le rejet de l’autre ne font que conduire à l’incompréhension, à l’intolérance, aux conflits. Je ne suis pas d’accord sur tous les points avec tous mes amis, certaines de nos valeurs, de nos croyances, de nos positions diffèrent. Cependant, nous écouter les uns les autres, échanger, nous enrichir de nos différences fait que nous pouvons être amis grâce aussi bien à ce qui nous réunit qu’à ce qui nous sépare et c’est ce qui donne de la saveur à nos amitiés car observer et comprendre les autres agir nous enseigne à peut être agir différemment, à tester ce qui nous convient le mieux et à parfois même nous remettre en question pour changer nos comportements.

Publicités

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s