Direction les Caraïbes

Ça y est, je suis arrivée en République Dominicaine après un assez long et assez fatiguant périple.

Paris-PuntaCanaVoguer vers les Caraïbes, c’est tout d’abord accepter de voyager dans des conditions qui ne sont pas vraiment celles proposées par les compagnies asiatiques et les compagnies du Golf dont j’ai pris l’habitude ces quelques dernières années.

Malheureusement, voyager sur Condor était ma seule option si je souhaitais éviter de payer un visa de transit pour les USA. Au programme du voyage, un premier vol assez décent sur Lufthansa pour atteindre Francfort puis un second vol somme toutes assez long.

Sur ce second vol opéré par Condor, je suis allée de surprise en bond dans le temps. Outre des siège d’un confort égal à la majorité des classes éco, première surprise, il n’y a aucune prise d’aucune sorte, ni courant, ni usb. Ensuite, le magazine de bord contenant le programme de divertissement est entièrement en allemand, puis découverte formidable, les 3 films qui sont censés passer sont en streaming. La  cerise sur le gâteau a été de réaliser que mon écran ne marchait pas. Même après avoir demandé aux hôtesses de le redémarrer et avoir zappé entre toutes les chaînes.

aj_Condor_B767-195x146

Evidemment, comme il n’y avait aucune prise sur laquelle recharger mon laptop, je n’ai pu regarder qu’un seul film. Je crois que je n’ai jamais été aussi contente d’avoir ma kindle dans mon bagage à main.

Parce que vous pensez bien qu’il y avait anguille sous roche qui m’obligeait à m’occuper. Mon objectif était de ne pas dormir pendant mon vol et ainsi pouvoir aller me coucher en arrivant à mon hôtel et faire une bonne nuit de sommeil pour être à l’heure locale dès le lendemain matin. Pari réussi, j’ai réussi à ne dormir qu’une petite heure dans l’avion en résistant tant bien que mal au côté berceuse que ce moyen de transport a sur moi et comme prévu je me suis écroulée après avoir pris une douche.

Le niveau de prestations reflète cependant bien les différents clients qui se rendent en République Dominicaine. Bien que le vol n’ait pas été un vol charter, la majorité des gens sur le vol se rendaient en hôtel club all inclusive, en majorité à Punta Cana, certains à Bayahibe (La Romana). Evidemment, j’étais la seule à me rendre au village de Bayahibe où l’on croise surtout des plongeurs et des locaux ainsi que des gens venus des hôtels avoisinants pour se rendre sur les îles et notamment celle de Sanoa.

Publicités

2 réflexions sur « Direction les Caraïbes »

  1. J’avais ma kindle. C’est une excellente occasion pour prendre enfin du temps pour lire.

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s