Les fringues en voyage

Quand je visais à Paris, j’aimais bien les vêtements et beaucoup les chaussures (et les sacs, mais chut! point trop n’en faut).

En quittant Paris, j’ai fait des cartons, des dons et du tri. Je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup de vêtements pour lesquels j’avais perdu tout intérêt, d’autres dont j’avais jusqu’à oublié l’existence et ceux que je ne portais qu’occasionnellement.

Il y avait dans le lot également des vêtements chouchous. Vous savez, ceux qui sont très élimés, fatigués, qui ont pris la forme de votre corps à force de les porter. Ceux qui vous rappellent des souvenirs, des gens, des soirées, des évènements marquants.

Un vêtement ce n’est parfois pas uniquement une pièce de tissus qui vous habille. Un vêtement raconte un peu qui vous êtes et qui vous avez envie d’être. Un vêtement c’est une partie d’un style ou le style en lui même. Le mien est désespérément classique et je pense le restera.

En voyage, les vêtements sont en revanche bien souvent utilitaires. On les choisit parfois techniques pour leurs propriétés diverses et variées (séchage rapide, chaleur, légèreté…). En voyage les vêtements reflètent certes encore par certains aspects  notre style, mais je trouve avant tout qu’ils le neutralisent énormément. Les vêtement en voyage sont désespérément utilitaires.

En voyage, il faut se protéger du soleil, des intempéries, respecter les croyances des uns et des autres et ne pas avoir peur d’abîmer ses vêtements. Nos chers petits bouts de tissus subissent de tels traitements que bien souvent, certains d’entre eux nous quittent à l’issu du voyage. Entre les détergents un peu trop décapants, les séchages au soleil, les randonnées, les frottements du sac à dos et toutes sortes de péripéties, ils ne survivent pas.

Pour ma part, je voyage toujours et notamment lors de longs voyages, avec des vieilleries ou des vêtements que j’achète pour l’occasion et dont je n’aurai aucun mal à me départir.

J’aime malgré tout cette petite parenthèse pendant laquelle le look ne compte pas, pendant laquelle on ne nous juge que ce qu’on raconte et non pas sur notre brushing ou notre pantalon ou dernier petit top à la mode. C’est reposant bien qu’au début un eu déstabilisant.

En somme, c’est un peu comme le maquillage, au bout d’un moment on s’en fiche royalement et on se sent très bien comme cela. Cependant, tout comme le maquillage, on y revient. On redevient soi même, on subit la pression de la société même si parfois on change et évolue, on mûrit autrement que si l’on était resté chez soi.

Ce que j’adore c’est qu’en voyage, je perds du poids et donc je me sens mieux dans mes fringues d’avant!!!

Publicités

4 réflexions sur « Les fringues en voyage »

  1. J’ai lu tes deux articles « apparences », celui-ci et celui sur le maquillage. Ce sont des sujets très intéressants et souvent jugés trop légers donc mal traités par les guides/blogs de voyageurs! Par contre, je n’ai pas exactement le même point de vue.

    Je ne trouve pas que le look ne compte pas en voyage en fait! C’est sûr qu’en fonction des destinations, on adopte un look qui va changer du quotidien, plus « ensoleillé » comme tu le dis dans l’article maquillage : on sera plus habillé/maquillé/coiffé dans un esprit « vacances liberté » mais au final, le look reste important. Je le constate pour beaucoup de gens qui voyagent autour de moi. On a quand même envie de se sentir beau, et ça passe souvent par le choix de nos tenues 🙂

    J’ai passé plusieurs mois dans un pays froid, et au bout d’un moment, je n’en pouvais plus de me voir enfouie sous des tonnes de vêtements hideux ahah. ça a vraiment fini par me déprimer, sans rire! Et puis il y a toujours ce moment où quelqu’un te propose une soirée, et tu voudrais pouvoir être présentable voire jolie… mais tu n’as rien emporté qui convient parce que tu ne voulais pas faire la fille 😦

    Il faut dire que je ne ressens pas une immense pression et le jugement des autres en permanence dans la vie ordinaire… J’aime m’habiller et me maquiller, et c’est pour ça qu’en voyage j’emporte des vêtements qui me plaisent… La seule condition? Qu’ils ne valent pas une fortune ou qu’ils ne soient pas rares car je me suis déjà fait voler tellement de trucs… Donc on n’emmène pas le maquillage Chanel, par exemple 😉

  2. Pour le maquillage j’ai surtout emmené des produits en fin de vie ou des produits pas très chers (kiko, revlon) mais qui restent corrects.

    J’ai moi aussi parfois envie d’être jolie en soirée et de faire très fille, mais je voyage pratique et avec des choses que je n’aurai pas de mal à jeter après donc pas de bijoux ou juste bijoux fantaisie et les mêmes choses que je porte au quotidien.

    Quand on voyage plusieurs mois, on ressent une lassitude vestimentaire et en général quand je rentre de ce voyage mon côté girly coquette est exacerbé.

  3. Tu dis à la fin que ce que tu as aimé dans ce voyage est aussi le fait que le look ne compte pas. Mais en fait c’est toi qui lui donne son importance ou non. Les vêtements, le choix que tu fais d’eux, etc, est très révélateur de toi et de personnalité. Quelque que soit la pièce que tu choisisses.
    Tu profites de te dire en voyage, pour te dire que tu ne vas porter que telles types de vêtements (pour des raisons pratiques aussi évidemment). puisque aussi tu ne ressens plus autant le besoin de plaire, voire de te plaire, c’est un usage fonctionnel.
    mais en soi tu pourrai garder cet priorité du côté fonctionnel quand tu rentres. C’est juste que par moment tu ne lesouhaites pas

  4. Le détachement que l on peut se permettre le luxe d avoir en voyage est comme je le dis un luxe que l on ne possède pas forcement dans une ville comme Paris quand on travaille.
    Quand on exerce un métier à tendance un peu commerciale on ne peut pas se permettre de s habiller comme on le souhaite ou de trop assumer certains côtés de sa personnalité. Mes tatouages que je montre avec plaisir en vacances ou dans un contexte privé sont cachés au travail. idem pour les vêtements. Aller en rdv client en tongs et en short est impensable quand on travaille à Paris.
    Donc selon moi la liberté de se vêtir comme on le souhaite au quotidien n est qu’une illusion.

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s