Reprendre le sport

Et oui, reprendre car j’avais malheureusement arrêté à la suite d’un accident totalement stupide intervenu lors d’un match de squash. Je me suis luxée la rotule. Je ne vous cache pas que cela fait un mal de chien et que la rééducation est longue, TRES longue surtout quand on se déboite la rotule une seconde fois. Une chose en entraînant une autre, j’ai arrêté de faire du sport pendant environ deux ans.

Avant ce léger incident de parcours, je faisais pas mal de sport. Bien que porteuse de quelques kilos en trop depuis bien longtemps (merci la thyroïde), en faisant du sport, à certaines périodes dans les 10H / semaine, je ne connaissais pas certains désagréments qui peuvent pourrir la vie.

Je n’étais jamais malade. Outre des petits bobos ou de petits rhumes de rien du tout, nada!! En arrêtant le sport j’ai redécouvert ce que c’était d’être malade, de choper tout de qui passe, de se bourrer de médicaments anti tout et n’importe quoi.

Je pouvais faire des écarts de conduite alimentaire sans que cela ne porte trop à conséquence. Il suffisait alors d’aller transpirer un bon coup le lendemain et pouf, ni vu ni connu l’excès.

Je récupérais encore plus vite. Désormais, après une soirée et encore pire, un enchaînement de plusieurs soirées, les lendemains sont difficiles. Bon, je vous l’accorde, au passage la trentaine est venue mettre son grain de sel là dedans et ce n’est pas le sport qui me fera retrouver ma dizaine perdue.

Je pouvais monter 5 étages en courant et sans être essoufflée à l’arrivée, je pouvais courir une heure sans problème.

Enfin, la cellulite, ce mal qui ronge les cuisses de tant de femmes sur la planète, ces aspérités qui sont soit disant « naturelles » et bien je n’en avais pas!! L’arrêt du sport me l’a faite découvrir pour mon plus grand malheur. Non, mais franchement, c’est trop laid la cellulite!!

Heureusement, je vis désormais en Thaïlande. Pour mon plus grand plaisir, j’ai repris le sport. Au début c’est certes difficile, on a mal partout, on découvre que l’on ne touche plus le sol en joignant ses jambes tendues, on retrouve un rythme cardiaque qui crève un peu le plafond.

Ces efforts et cette douleur sont toutefois payants. Je retrouve doucement une masse musculaire digne de ce nom et pas un truc informe digne d’une poule en élevage industriel. Je me sens beaucoup mieux dans mon corps et dans ma tête. Je commence à remettre des vêtements que je n’arrivais plus à enfiler. Je commence à retrouver une taille un brin plus marquée.

Bon pour la cellulite, on va attendre encore un peu car il me faudra encore quelques mois avant qu’elle ne se décide à rejoindre les oubliettes et la non existence.

Pour ne rien gâcher, le yoga et le surf m’apportent beaucoup de plaisir et une véritable plenitude mentale qui me manquaient. Je deviens de plus en plus zen et plus que la cellulite ou les tailles de vêtements, cette sérénité n’a pas de prix. En revanche elle a un coût! Celui de litres de sueur versés à la suite de moult abdos, paddling pour passer la barre, chiens tête en bas et autres poses.

Evidemment, la trentaine étant passée par là, je me surprends à faire une chose surréaliste: DORMIR. Mais pas dormir normalement 5 ou 6 heures par nuit comme je le faisais avant. QUE NENNI!! L’autre jour, après avoir enchainé plusieurs sorties, je me suis couchée avec les poules un peu avant minuit pour me réveiller de manière totalement improbable plus de 10 heures plus tard. Le monde à l’envers. Mon corps me trahit le salaud! Parce que franchement, il y a tellement mieux à faire le matin que dormir.

En revanche, ce qui a changé par rapport à ma vie d’avant, outre les sports que je pratique, c’est le moment de la journée où je les pratique. A Paris, j’allais en salle après le travail, je rentrais chez moi, je prenais une douche et je dormais comme un bébé. Ici, ayant des horaires décalés, je fais du sport à 8h du matin, avant d’aller bosser. Au début, ce changement de rythme n’a pas été évident pour moi qui suis plus du soir, mais à la longue, je réalise que mon corps apprécie et que c’est un rythme qui lui convient. Ca permet de démarrer la journée en pleine forme, d’emmagasiner de l’énergie pour toute la journée. Un pur bonheur qui n’est pas près de s’arrêter.

Et vous? Comment pratiquez vous le sport?

Publicités

Une réflexion sur “ Reprendre le sport ”

  1. Hanlala « yoga » « surf », déjà là je rêve ❤
    Moi c'est quelque chose que je regrette c'est que dans ma région, le sport "outdoor" c'est pas le top pour en pratiquer et ça me manque 😦

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s