Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis

Chercheurs, marketeux, industriels, concept stores etc…

Il semblerait que beaucoup de gens s’intéressent à notre libido, notre sexualité et à nos relations de couple. Chaque jour voit fleurir de nouveaux gadgets, de nouvelles trouvailles et de nouvelles études qui trouvent le produit miracle qui nous fera grimper aux rideaux avec le prince charmant.

Les chercheurs du MIT ont récemment découvert que le yaourt à la vanille avait des vertus aphrodisiaques. Bon, je vous le concède, c’est sur les souris, mais rien ne nous dit qu’un jour cette étude ne sera pas testée sur l’homme.

Messieurs, si votre copine se met à acheter de manière assez soudaines des quantités industrielles de yaourt à la vanille, et qu’elle vous en propose à tous les repas, voire entre les repas, il se pourrait qu’elle veuille vous faire passer un message.

On connaît également toutes les petits jouets qui font vroom vroom et qui nous font du bien, mais combien osent les utiliser en couple? Combien d’hommes se sentent remis en question quand on leur parle de « diversification » et « d’explorer de nouveaux horizons »?

Nous vivons dans une ère d’hypercommunication dans laquelle nous sommes tous ou presque multi connectés, mais pourquoi n’arrivons nous pas à communiquer les uns avec les autres dans la vraie vie? Celle où on est face à face, où on peut se toucher, se découvrir, se plaire, se déplaire. Pourquoi n’arrivons nous pas à nous exprimer quand nous voulons quelque chose?

Nous avons lutté pour obtenir un semblant d’égalité des sexes pour au final être confrontées à des hommes qui ont peur de dire ce qu’ils penses, qui ont peur de faire le premier pas et qui tergiversent 107 ans avant de nous inviter à dîner.

J’adore le jeu de la séduction, les premiers moments où on apprend à se connaître, les non dits, les jeux de mots et de regards, cependant je me demande jusqu’à quel point le temps peut s’allonger? Quel est le point de rupture entre l’excitation de l’attente et le découragement des obstacles permanents?  Existe-t-il une recette pour trouver le bon équilibre?

Publicités

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s