Kathu Night Market

Cela fait deux semaines que je vis à Phuket et plus le temps passe et plus je suis confortée dans le choix que j’ai fait de quitter Paris et de me lancer dans cette aventure. Je ne vis pas près des plages, je vis en plein milieu de l’île dans les montagnes à Kathu. Ici le rapport au temps et à l’île est un peu différent de celui que l’on peut avoir sur la côte et notamment dans le très touristique Patong.

Il y a environ deux jours ont commencé à apparaître des tentes sur la route, des panneaux d’interdiction de stationner et nous ne parvenions pas à savoir pourquoi car les gens dans ce coin ne parlent pas forcément tous anglais.

Hier soir nous avons enfin compris le pourquoi du comment en voyant apparaître un mix entre un night market typique d’Asie du sud est et une kermesse. Contrairement à ce qui se passe sur la côte, ici nous étions les seuls expats à se balader. L’ambiance était hyper bonne enfant et nous avons passé un excellent moment. Ce que j’adore dans ces marchés de nuit ce sont les stands de nourriture qui vendent des petites portions individuelles d’à peu près tout. Des snacks, des plats complets, des desserts, des glaces, des boissons de toutes les couleurs et même des spécialités locales auxquelles j’avoue ne pas avoir eu le courage de goûter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce que j’ai gouté

N’ayant pas super faim, je ne me suis pas laissée tenter par grand chose ce qui est bien dommage parce que j’aurais bien gouté à un échantillon de chaque étal, mais mon estomac n’était pas vraiment d’accord. J’ai commencé par des saucisses grillées à la citronnelle qu’ils vendent avec un petit sachet de gingembre confit et de choux. Miam.

Beaucoup de sucre, beaucoup de coco, un peu de sésame

J’ai enchainé avec cette petite crêpe fourrée d’un mélange de sucre, de noix de coco et de sésame noir. J’avoue que sur ce coup, je suis plus mitigée car, bien qu’aimant le sucré, là c’était vraiment trop sucré ce qui tuait un peu les saveurs de la noix de coco. La  prochaine fois promis, je ne mange pas à midi et vous fais une revue gastronomique des spécialités locales. J’aime les couleurs, les odeurs, la joie de vivre qui se lit sur les visages des gens. Ils ont le sourire, veulent partager leur culture, leur patrimoine. J’ai hâte d’apprendre à parler thaï ou du moins me débrouiller avec les bases car je trouve extrêmement frustrant de ne pas arriver à communiquer avec les locaux.

Publicités

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s