Boys, boys, ladyboys

Je suis fascinée par le phénomène des ladyboys  (katoeys en thaï) en Thaïlande.

Ils représentent 2% de la population. En gros, ce sont des transsexuels. Certains opérés, d’autres non. Ce qui me fascine ce ne sont pas ces femmes dans un corps d’homme. Ce qui me fascine ce sont les hommes d’un certain âge qui viennent en Thaïlande pour avoir des relations (tarifées)  avec ces personnages qui fascinent.

Ce que je ne parviens pas à comprendre c’est pourquoi, si on aime les femmes on aurait envie d’une femme avec un pénis et pourquoi si on aime les hommes, on aurait envie d’un homme qui ressemble à une femme.

Ma conception est peut être un peu étriquée, mais cette attirance un peu ambiguë m’intrigue notamment par son ampleur. A Phuket, on voit ces couples improbables un peu partout. Ce que j’ai un peu de mal à comprendre c’est l’ampleur de la prostitution. Dans un pays ou les transsexuels sont largement acceptés et ce, dès le plus jeune âge, j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi un si grand nombre d’entre eux a besoin de se prostituer pour vivre.

La partie un peu frustrante c’est que ces mecs sont trop bien gaulés!! Non, mais sérieux les filles, vous les verriez, ils sont plus canons que beaucoup de nanas. Hyper âpretés, manucurés, brunshingués, avec des jambes interminables et des corps qu’on ne voit que dans les magazines et qui bien entendu défient les lois de la gravité.

L’avenir de la femme serait il le transsexuel?

Publicités

Une réflexion sur “ Boys, boys, ladyboys ”

  1. Je pense que pour le coup tu as une vision assez étriquée. Pourquoi nécessairement classer en catégorie? Et deux catégories qui plus est, c’est très réducteur. Dans les genres, il existe DES hommes et DES femmes (comme des types d’hommes et des types de femme) et non un homme et une femme. Très simplement, il y a par exemple des femmes ultra-feminines et d’autres plutôt masculines (cela peut être physique et/ou psychologique), avec une multiplicité entre. Il existe tout autant DES transexuels (donc DES Katoeys). On aime pas forcement la femme ou l’homme, parfois c’est les deux (les bisexuels) parfois à l’encontre de son sexe (homosexuel). Donc pourquoi ne pas aimer un nouveau genre? Un entre deux? C’est aussi de l’inconnu, du nouveau qui émoustille. Peut-être que cet age avancé des clients, c’est aussi l’envie de nouvelles expériences après leur vécu. Mais c’est aussi

    Ces Katoeys qui n’ont parfois pas achevé leur transformation physique male-to-female, vont souvent forcer leurs traits féminins. La-bas da’illeurs, la chirgurie esthétique est monnaie courante, c’est pourquoi elles sont « bien gaulées ». Elles veulent parfois que la société les reconnaissent en tant que femme, ce qui se joue par l’apparence. C’est donc normal de forcer sa féminité à coup de chrigurie, ou de coiffure, maquillage et etc.
    Une femme n’a pas besoin de renforcer à coup d’artifices son apparence pour être reconnue en tant que femme. C’est pour ça que les femmes ne sont pas toutes aussi bien « gaulées » que les hommes.

    Après, on peut continuer longtemps comme ça, il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet, qui , il est vrai peut etre intringant.

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s