Ménage Automnal

J’ai déménagé il y a quelques mois à peine et j’ai déjà besoin de faire le tri, de dégrossir mes placards. Et oui, quand on déménage à cause d’une rupture, on a pas vraiment la tête a faire le tri, on balance tout dans les cartons, on pleure un bon coup en emballant les vestiges de la vie a deux.

Je m’y mets par conséquent maintenant, mais attention, chaque chose en son temps. J’ai commencé par les vêtements, même si je vais avoir besoin de faire une seconde repasse.

Ce weekend, j’ai donc décidé de m’attaquer à mon armoire a pharmacie. Et j’ai bien fait! J’y ai retrouvé des vestiges de médicaments périmés depuis au moins 2 ans pour certains. Heureusement que je n’en ai pas eu besoin.

Cette petite séance de tri m’a fait prendre conscience qu’il était indispensable de faire le tri dans ses médicaments régulièrement car la ou il n’est pas indispensable de regarder la dlc (date limite de consommation) sur un paquet de pâtes sèches, cela devient indispensable pour les médicaments qui peuvent au mieux devenir inefficace, au pire toxiques.

La prochaine étape? Les cosmétiques. J’ai des tonnes de produits de toutes sorts, certains que je n’ai utilisé qu’une fois, certains que j’utilise de manière tellement sporadique que je me demande vraiment pourquoi je les garde.

 

 

Habitant dans un minuscule appartement de 35m2, il est indispensable de désencombrer régulièrement.

Les avantages du désencombrement?

  1. On fait de la place pour nos nouvelles emplettes
  2. On fait une bonne action en faisant don des choses dont on ne veut plus a des gens qui en ont besoin
  3. On a plus de place pour vivre
  4. On fait place nette dans sa tête en faisant de la place dans nos placards
Ces moments de tri sont à chaque fois un questionnement sur notre rapport aux choses.
Si j’ai réussi à vivre des mois pendant que j’étais en voyage avec uniquement ce que j’avais dans un sac a dos de 60 litres, pourquoi un tel besoin d’accumuler au quotidien et de se servir d’accessoires et d’objets comme d’une catharsis permanente?
J’ai rencontre des gens qui n’ont rien ou presque, mais qui sont beaucoup plus heureux que la plupart des personnes que je connais en occident. Nous allons trop vite, poursuivons un rêve que l’on croit matérialise par des objets diverses et varies qui en somme ne nous servent qu’un temps plus ou moins bref.
Publicités

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s