Vous avez demandé la RATP, ne quittez pas…

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi est ce que les parisiens étaient aussi peu aimables dès le matin? Pourquoi à peine sortis de chez eux ils se muaient en des monstres désagréables et hautains ne pensant qu’à leur petite personne?!

Le mot clé serait: le métro! Dans les bus, les gens restent encore à peu près civilisés, mais dès qu’ils descendent sous terre, les parisiens deviennent des bêtes sanguinaires prêtes à mordre si on les pousse ne serait ce qu’un peu, prêtes à battre le record de vitesse d’Hussein Bolt pour se saisir d’une place assise quand bien même ils n’auraient qu’une seule station à parcourir.

Le métro devient, aux heures de pointe, le théâtre de l’histoire de désamour entre les parisiens et leur ville. Le lieu où les lents se font bousculer par les banlieusards pressés d’attraper leur correspondance pour ne pas se retrouver coincés sur le quai de leur gare pendant une demi heure, où les rêveurs hument la réalité à pleins poumons, où le contact humain prend un sens des plus péjoratifs. Refuge de pervers et dérangés.

A quand un métro parisien qui donne envie de prendre le métro? Un métro où toutes les stations ressembleraient à Gare de Lyon côté ligne 14? Un métro qui diffuse des huiles essentielles, de la musique douce avec une lumière tamisée et une ambiance zen comme sur l‘idTGV?

Ça y est le réveil sonne, bienvenue dans la réalité…

 

Publicités

Parce que plusieurs avis valent mieux qu'un

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s